lentement mais sûrement ....

Publié le par Claire de Lune

paulettereveil-copie-1.gif
J'émerge !
Drôle de fin d'année, petit pas incertain et fatigué dans la nouvelle ...
Je commençais sérieusement à flipper, je craignais vraiment d'être en dépression.
Devient-on dépressive parce que l'on est malade ou est-on malade (physiquement) parce qu'on est en dépression ? Je me suis posé la question !
Pourtant en dépression je m'y connais, l'ayant été une grande partie de ma vie.
J'ai attrapé ce virus en me mariant.
Je me souviens d'une année (1984) où je suis tombée malade, fatiguée, tension anormalement basse (90), vertiges, plus d'appétit, amaigrissement .... Après quelque temps je ne pouvais même plus tenir sur mes jambes et j'ai gardé le lit. Aucun nom n'a été mis sur cette maladie, les différents examens n'ont rien révélé de particulier. Je suis restée deux mois dans cet état et j'étais persuadée d'avoir un cancer. Je ne sais pas comment j'ai réussi à me sortir de là. L'instinct de survie sans doute J'ai tenté de reprendre le travail après une légère amélioration. La première personne que j'ai croisée m'a dit : "c'est vous ou c'est votre ombre" !!! Je ne vous dis pas le choc, je suis rentrée chez moi .
J'ai repris pour de bon 2 semaines plus tard.
Avec le recul, je me suis rendue compte que ce sont les anti-dépresseurs que je prenais combinés à des anxyolitiques, somnifères et beaucoup d'autres conneries de ce genre qui m'ont affaiblie.
Moi mon mal était ailleurs, dans mon couple évidemment, le pack : belle-mère/mari !!!
Pas question de fuir, demander le divorce ... C'était un trop gros obstacle à franchir pour moi. J'aurais tué ma mère. Je n'avais aucun soutien de ce côté, bien au contraire, on m'enfonçait encore.
Je me serais fichue en l'air, j'aurais encore été enterrée "proprement" !!! Que personne ne le sache ! Il fallait avant tout sauver l'honneur de la famille !
3singes-copie-2.gif

Et me revoilà revenue en arrière ... Il y a des choses que l'on ne peut pas oublier. Elles sont rangées dans des tiroirs derrière la porte transparente de notre passé.
Non je ne suis pas dépressive ! Au contraire, je vais mieux ce soir.

J'avais tout simplement une bonne grippe que le toubib n'a pas assez prise au sérieux, l'homéopathie étant plus longue à agir.

massage.jpg

Mes amis viennent me chercher d'une minute à l'autre pour sabrer le champagne et partager le diner avec eux.
On sonne, je file, je continuerai demain ....

bisous-nours.gif

Publié dans au fil des jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vertfluo 03/01/2008 11:45

Ben zut l'année commence pas fort... Grr ces microbes !!! moi j'étais malade pour Noël et ça commence à aller mieux ouffff...
Au moins après tu en seras débarrassée !!!
Un retour en arrière, un archivage du tiroir en question.... détachée... juste pour voir si les blessures sont toujours là ???

Son'di 03/01/2008 09:58

Que j'aime ces mots : "Il y a des choses que l'on ne peut pas oublier. Elles sont rangées dans des tiroirs derrière la porte transparente de notre passé."
Mais comme le dit Joëlle, je pense que l'on peut repeindre la couleur de la porte, même en gardant sa transparence, et cela aidera à voir les choses d'une autre façon. A toi de trouver ta peinture ;)
C'est drôle, mais à te lire, j'ai envie de dire que tu as été victime de ton éducation et il a fallu que ton ex t'abandonne pour que tu ouvres enfin les yeux... Que de gâchis ! Il faut vite te remettre sur les rails de TA vie !
Bisous

lechemindubonheur 03/01/2008 08:59

Puis-je te demander si tu as ou si tu suis une thérapie ?
Quand je lis que TU aurais tué ta mère ! Je me dis grands Dieux non ! Une mère qui réagirait comme cela n'est pas une mère. Je répère toujours cette phrase, mais elle a tellement transformée ma visions des choses que je ne peux que te la dire "ce ne sont pas les évènements qui nous perturbent mais l'interprétation que l'on en fait". C'est notre regard qui habille de noir ou de rose les images de notre vie. Mon analyse me permet de redonner des couleurs à un passé que j'avais parfois peint en noir.
A très bientôt
Chaleureusement
Joëlle

symphonie2 02/01/2008 19:54

prenante, émouvante, cette note....où (enfin) tu exprimes des ressentis. Il y a effectivement des choses que l'on n'oubliera jamais. Tu as ce courage de dépasser tout cela, même si cela restera marqué. Je pense très fort à toi
Bises très tendres