L'Amour chez les (vieux) couples ....

Publié le par Claire de Lune

catcoeur.gifTexte recopié dans le livre "Les ailes du Bonheur" - sorti en 1933 -

Dans le mariage, la pureté consiste à joindre au sentiment que l'on a l'un pour l'autre, à l'harmonie des caractères – acquise tôt ou tard – le noble devoir de procréer. Notre meilleure énergie vitale est employée dans cette fonction qui reste très louable quand le souci de la progéniture dirige nos impulsions. Mais seulement est si contraire à nos pratiques habituelles!, car de nos jours l'on accepte tout du mariage, pourtant sa véritable réalisation, sa sainte mission de perpétuer la vie reste “l'accident” toujours redouté.

Pureté est aussi la décision de vieux époux, la femme 50 ans et l'homme 60 : Ages pour l'un et pour l'autre des deux sexes de la presque impossibilité de générer. Le renoncement se fait entre eux : ils ne veulent plus profaner par un simulacre inesthétique qui devient d'ailleurs inutile et qui tend assurément à détruire peu à peu leur dynamisme en voie de dépression. Leurs relations restent tendrement effectueuses, profondément dévouées, sans mépris qui, au fon fond d'eux mêmes ne manquerait pas de se faire sentir, réciproquement, inconsciemment par le grotesque qu'ont les actes, les objets et les choses passés de saison. Un autre cours est donné à leur force psychique dont ils sont encore généreusement pourvus, sachant que l'abstinence ouvre à l'esprit une voie plus ample de compréhension. Dorénavant leurs activités n'auront pas d'autre but que celui d'intensifier leur concept. Pour eux, ni satiété ni dégout; leur vie sera réglèe sur la pureté de leurs intentions, décidées en pleine vigueur, et, sur le visage de l'un, l'autre découvrira le crépuscule d'une divinité junévile que l'acte sacré n'aura pas effacé.”

 

Bon, bon, je m'arrête là !!! C'est tellement mignon !

Alors Mesdames vous avez compris ? Si votre conjoint est trop exigeant quand vous êtes fatiguée le soir, dites-lui que la retraite sexuelle d'une femme c'est à 50 ans !!! Mais au fait, il y a un problème, Monsieur a 10 ans de bonus ! Ca ne peut pas coller !


On est en 2008, il y a quand même une sacrée évolution en 75 ans, non ?Catsurledos.gif

Publié dans au fil de mes lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

teberli, 24/02/2008 22:37

La retraite sexuelle à 50 ans ???
ça va pas la tête !!!!
Moi j'dirais que c'est le meilleur âge !!!!
Et je les ai dépassés depuis .. pffffff et c'est toujours le bel âge !!!!
Bon, ça dépent avec qui.. hein !!!

viesecrete 21/02/2008 17:15

T'as vu, je progresse !!! bises à toi

viesecrete 16/02/2008 07:57

Et ben moi qui croyait être presque une veille arrivant bientôt à la quarantaine !!! Mince alors !!! J'adore croiser des vieux couples qui se prennent encore par ala min et je me dis c'est si beau !!! Moi aussi alors je peux !! Et çà me booste !!!!

Son'di 15/02/2008 09:11

L'institution du mariage correspond à une époque reculée où l'espérance de vie était courte. Alors on se mariait pour le meilleur et pour le pire et pour procréer en vue de laisser la terre et les biens à la descendance. Le meilleur et le pire ne duraient que quelques lustres, les femmes mouraient souvent en couches, jeunes. Ensuite les hommes pouvaient prendre une nouvelle jeunette pour s'occuper des enfants de la première. Les hommes n'avaient donc que le meilleur !
Aujourd'hui, l'espérance de vie est beaucoup plus longue, surtout pour les femmes. Pas étonnant qu'elles se rebellent, d'autant que devenues autonomes financièrement, elles peuvent se permettre de remettre en question les engagement pris quand le monsieur n'honore pas les siens.
Oui les choses ont bien changé, pour tout le monde ! Peut-être va-t-on vers une nouvelle façon d'envisager le couple et la famille ??? Il y a déjà le PACS...
Quant au fait que les vieux époux doivent renoncer à avoir des relations charnelles... non mais, pis quoi encore ??? Ce texte sent le judéo-chrétien à plein nez, avec toute son hypocrisie : une façon de justifier les fredaines de ces messieurs qui, par respect pour leur femme de 50 ans, ne veulent plus la toucher. Par ailleurs, ce sont bien les hommes qui disent que "c'est dans les vieux pots qu'on faire la meilleure soupe" ? Contradiction, contradiction... Heureusement que tout ça est bien dépassé... que de frustrations évitées !

cath 14/02/2008 11:24

Que de cogitations sentimentales et sensuelles, ma Belle !
La Saint-Valentin, pour moi c'est du pipeau.
Nous irons samedi au resto en pleine campagne, un tout petit truc où l'on mange bien, et nous faisons un pied de nez aux convenances : pas de "cadeau obligé", juste une envie d'un doux soir de week-end, pas obligé, rien que désiré. Et ZUT ! à la société de consommatrion et à la pseudo-obligation d'être un mouton qui bêle la même chose en même temps que tous les autres.
Vive la rébellion !
Bises !
Cath