Appartement à louer contre sexe !

Publié le par Claire de Lune

"Loue appartement contre services intimes".

Un nouveau type de petites annonces immobilières a fait son apparition sur le Net. Profitant honteusement de la crise du logement, certains propriétaires n'hésitent pas à proposer une colocation ou un appartement gratuits, ou un loyer réduit, en échange de faveurs sexuelles. Scandaleux, choquant, inacceptable ? Et comment !


*********************

Peut être tout comme moi avez-vous vu le reportage de TF1 en caméra cachée il y a une dizaine de jours.
2 journalistes se sont fait passer pour 2 étudiantes à la recherche d'un appartement à louer et ont obtenu un rendez-vous avec un propriétaire. Ce dernier n'avait rien de commun avec Georges Clooney ! A première vue pas très jeune (la tête était cachée), bedonnant, même très bedonnant .... Et, le pire, pour figurer sur la liste d'attente qui était longue d'après lui, un petit test s'imposait !!!

Ce genre de procédé est-il légal ? Juridiquement ce n'est pas encore très défini car trop récent pour qu'il y ait une jurisprudence.

Nouvelle forme de prostitution ??? Avantages en nature ?

Ce qui est grave c'est qu'on profite de la situation de précarité de personnes fragilisées.

J'en reste sans voix et vous qu'en pensez-vous ?
fache.gif


Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colocations, Chambres à Louer Marseille 17/12/2015 14:56

Bonjour,
Je viens d’arriver sur votre blog un peu par hasard, et il semblerait que vos lecteurs/lectrices de Bordeaux puissent être intéressés par Colocation 40 ans+, qui permet aux personnes vivant seules de se retrouver, en vue de vivre à plusieurs, sous un même toit en colocation.
Plusieurs rubriques sont proposées :
* trouver une chambre à louer contre services
* créer une colocation dans un logement vide
* vivre en colocation entre homosexuels
* vivre en colocation entre seniors uniquement
* vivre en colocation entre adultes de plus de 40 ans
* proposer une chambre en colocation pour une nuit, une semaine, un mois ou plus.
* choisir ses futurs colocataires, en fonction de leurs âges, de leurs sexes ou de leurs revenus...
Le dépôt d'une annonce est gratuit.
A bientôt.
Cordialement
P. Lelal

Gwen 24/03/2008 07:40

De tout temps, les injustices ont existé.

Ouvre tes cahiers d'histoire et découvre les horreurs du passé.

Tristement, nous nous plaignons, sans agir.

Tant que toute personne reste dans son coin... c'est que la situation est plaisante!

Pourquoi les gens n'osent-ils pas bouger pour défendre les petits?

LE CHEMIN DU BONHEUR 09/03/2008 07:40

Mais quelle horreur ! J'ose quand même espérer que cette une pratique marginale ?
Chat l'heureusement
Joëlle

symphonie2 08/03/2008 06:55

je me passerais bien de payer mon loyer, mais quand même pas à ce prix là !
plein de bises

Son'di 05/03/2008 21:52

Ce que je ne comprends pas, c'est que des femmes acceptent un tel "marché" ! Quoique... est-ce pire que les danseuses de ces messieurs autrefois ? Dans un certain sens, oui, parce que ainsi ces femmes "bradent" leurs services !!! Y'a de l'inflation dans le métier !
Et qui dit que la liste d'attente est longue ? Le proprio bedonnant ? Pffff... du bluff, peut-être ! Et peut-être que c'est lui qui ne réussira pas le test ? En tout cas, là où il y aura jusrisprudence, c'est si la colocataire crie au viol ! Car même dans les couples dits légitimes, le viol est punissable ! Le proprio bedonnant n'a peut-être pas réfléchi à tout ça !
Tu sais, le plus vieux métier du monde s'adapte à la nouvelle société...
Au fait, tu ne devais pas me soumettre un mot ? ;) Bises